Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

http://images3.photomania.com/3436206/1/rad98948.jpg


Bienvenue sur mon blog !

ceci n'est pas une présentation. 

Articles Récents

Blog-Mouton

13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 13:31
atypique, adjectif
 
Sens  Qui diffère du type normalhabituelInclassable.
 

 

C'est le sens de ce mot. 

Le bilan de Noam révèle qu'il est autiste atypique. TED, champ autistique, mais qui ne rentre dans aucune petite case préformée. 

La normalité m'a toujours emmerdée, ça tombe bien. 

On reste avec nos questionnements, on sait qu'il n'existe pas de vraie réponse en France pour sa particularité à lui. On sait aussi que nos décisions le concernant sont totalement validées et suivies par les professionnels du CRA de Reims, qui nous a dit de nous abstenir du rendez vous avec les éducateurs, car nos choix pour lui étaient ce qu'ils comptaient nous suggérer : un retour à l'école (4 matinées par semaine avec AVS), un suivi particulier à côté (kiné et orthophoniste chaque semaine, une intervenante à domicile de temps en temps pour nous filer des pistes et nous aider à y voir plus clair quand l'esprit s'embrouille, et les activités avec l'association de temps en temps, qui nous ont en plus permis de découvrir que Noam et le cheval, c'était un peu un début de passion.)

 

Alors suis-je satisfaite de ça ? J'avoue ne pas pouvoir répondre à cette question. Je pensais déjà qu'il était autiste atypique. Même en essayant de prendre du recul, de me dire "je ne suis pas une pro, je me trompe peut être", j'étais convaincue intimement d'avoir raison. Disons que l'avantage, c'est que désormais, plus que ma conviction profonde, c'est un diagnostique posé par des professionnels que je pourrai mettre en avant à ceux qui doutaient, ou qui se posaient encore des questions.

Noam évoluera, c'est certain, jusqu'à quel point, à quelle fréquence ? On ne peut pas l'anticiper... Comme un peu tout son fonctionnement, c'est un petit garçon qui a besoin de temps pour certaines choses. Du temps pour se préparer, accepter l'idée de la nouveauté, et quand il se lance, c'est une vraie fusée. Pour une activité à l'école, 10 min pour le mettre au boulot (le temps de le motiver, qu'il accepte d'écouter la consigne), 2 min pour réaliser le boulot sans se forcer, sans aucune difficulté. 

Donc il évolue par bonds, parfois, il stagne un moment, puis HOP il attaque un nouveau champ d'ouverture, et il nous surprend...


En ce moment, c'est le champ de l'humour et du dialogue, il a à coeur de nous raconter des tas de choses, de parler, d'échanger. De me faire sourire aussi... Ainsi, allongé par terre, je lui demande de se relever. Il me dit "je ne peux pas, je suis tombé !" "bah tu vas bien maintenant, tu peux te relever !" et avec un grand sourire, il sait que je vais rire, il me balance "je ne peux pas, je suis TROP tombé !!".... Comment résister à ça ? 

 

La nouveauté aussi, c'est cette envie profonde qu'il a "de nous rendre content", et pour ça, il développe plein d'efforts, pour voir la fierté dans nos yeux, et nous entendre dire qu'on est contents de lui, qu'on est fiers d'avoir un si grand garçon, qui sait faire tant de choses. Ces petites étoiles alors dans le fond de son regard, nous font fondre et sourire... Même les mauvaises journées, même malade, il trouvera TOUJOURS cette petite chose, cette petite action, ce petit mot auquel je ne peux résister et qui m'apaise en moins d'une minute.

 

C'est pour cela aussi que je l'aime mon atypique, mon particulier, mon exceptionnel.

C'est pour ça que je ne lâcherai rien, et que je me battrai jusqu'au bout des choses, tant qu'il le faudra, pour lui permettre, à lui comme à n'importe quel enfant, de devenir "grand" et de plus en plus autonome... J'ai confiance....

 

 

Le petit "hors sujet" pour faire sourire mes rares lecteurs à nouveau... Noam aux courses avec sa soeur. Une dame s'approche de la puce pour lui parler. Noam rugit "TU TOUCHES PAS MA SOEUR !!". Si jamais on doutait de son instinct de protection avec elle, disons que c'est réglé. C'est le seul à se permettre de lui coller des baffes. (Et c'est la seule qui répond sans craindre une seconde son hurlement perçant). Ce sont des véritables potes de jeux, qui se battent, qui rient, un rapport frère/soeur dont tout parent rêve lorsqu'il fait plusieurs enfants. 

Et même si la petite commence une connerie, Noam prévient toujours papa ou maman, au cas ou. Hier à la pharmacie, il était accaparé par la porte automatique. évidemment, Armelle a fini par sortir, et trop petite pour réactionner la porte et re rentrer, elle était toute penaude à la vitre. Il s'est empressé de venir me chercher "Maman, tu viens voir Armelle !!" en me tirant par la main (ça signifie urgence chez lui). Il a joué à nouveau son rôle de protecteur, celui qu'on ne lui a pas demandé, et qu'il a choisi naturellement.

 

Y'a pas... j'adore mes enfants. Ils sont usants, ils crient, ils ont un caractère incroyable, mais... j'en suis extrêmement fière. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

vivi 13/11/2012 20:23


quel bel hommage à eux! quelle belle lettre d'amour, il faudra qu'ils lisent ça plus tard! et moi je suis si fière de vous, c'est un long chemin et dur combat je pense qui se profile sous vos
pieds mais franchement vous vous en sortez haut la main et dignement, franchement vous pouvez être fièrs de vous! vous êtes des parents géniaux, qui êtes usés par moment (comme n'importe quel
parent) mais qui aimez vos gamins plus que tout (comme n'importe quel autre parent envers son enfant) et ça y'a pas de différence! j'adore quand tu dis "mon atypique, mon particulier,mon
exceptionnel" c'est très touchant!bisous à vous 4! vivi