Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

http://images3.photomania.com/3436206/1/rad98948.jpg


Bienvenue sur mon blog !

ceci n'est pas une présentation. 

Articles Récents

Blog-Mouton

11 décembre 2012 2 11 /12 /décembre /2012 13:44

D'abord, pour ceux qui liraient par ici et qui n'auraient pas facebook, j'ai été publiée sur un blog que j'apprécie, et qui est pas mal lu par beaucoup de mamans. 

L'auteur a accepté de montrer 2 textes au sujet de l'autisme, de Noam et de nous, fort gentiment.

Il ne s'agissait bien entendu pas de faire ma pub, ou de jouer la larmoyante pour me faire plaindre, mais plutôt de parler des enfants autistes, de dire que malgré la difficulté, la vie à leurs côtés est belle, tendre, et pleine de richesse. 

http://www.mamanstestent.com/

 

Sinon.. petite pensée du jour au sujet de mon loustic.

Ce que je trouve toujours suprenant avec Noam, (je ne sais pas si ça a un lien avec l'autisme, ou non, si cela leur est commun à tous. Je sais que c'est commun aux enfants en général), c'est leur tendance empathique très très forte.

Avec les enfants, pas de tricherie. Intériorise comme tu veux l'énervement, la colère, la fatigue, même si tu sembles ne rien montrer, ils savent. Quoi que tu fasses, quoi que tu dises, ils savent.

 

Chez Noam, c'est une évidence... Si je montre le moindre signe de fatigue d'abattement, il devient plus nerveux, excité et tendu. Il me sort en pleine face ce que je ressens à l'intérieur, sans fioriture, ni rien cacher...

 

Je trouve ça à la fois flippant et en même temps, ultra beau. Comme si c'était "Super Empathique", le nouveau super héros à la mode. Il m'oblige à me calmer pour de vrai, m'oblige à ne pas faire semblant, à ne pas faire "malgré que"... Il m'oblige, comme chaque jour, à me dépasser et à ne pas me laisser abattre.

 

Bien sûr, sa frangine fait pareil, et je trouve ça adorable chez elle aussi (ma p'tite poulette... qui fait plein de progrès, qui grandit de plus en plus, essaie de nouveaux mots, de nouveaux modes de communications, ma poulette entière, intègre, explosive, une puce qui n'a pas volé sa place dans la famille quoi !!). Cela dit, ce qui m'impressionne chez Noam, c'est qu'en théorie, les enfants autistes ont des difficultés à comprendre les codes sociaux. Cela donne l'illusion qu'ils ne peuvent saisir de sentiments, ou les retransmettre (vu leurs difficultés d'imitation). Pourtant, chez loulou, ça a toujours été très développé. Il montre parfois avant même qu'on s'en soit rendu compte, les sentiments qu'on a là, tout au fond.

C'est à sa manière bien entendu, il ne va pas me dire "maman, je vois que tu es fatiguée/en colère en ce moment", mais.. une fois qu'on a le décodeur... il est un thermomètre émotionnel sans faille ! 

 

Bref... comme toujours... j'adore mes deux loustics, si proches, si différents, si complices. Mes p'tits radars à moi. 

 

Bisous les gens ! 

 

ps : Chloé, si tu passes par là, le coup de la bouillotte m'a fait tilter, j'en ai pris 2 pour les doudous ! Système à eau chaude (on a plus de micro-onde), mais ça devrait être sympa pour les nuits froides ! 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

LittleChlo 13/12/2012 16:08


"Cela dit, ce qui m'impressionne chez Noam, c'est qu'en théorie, les enfants autistes ont des difficultés à comprendre les codes sociaux. Cela donne l'illusion qu'ils ne peuvent saisir de
sentiments, ou les retransmettre (vu leurs difficultés d'imitation). Pourtant, chez loulou, ça a toujours été très développé. Il montre parfois avant même qu'on s'en soit rendu compte, les
sentiments qu'on a là, tout au fond."


 


J'approuve à 4000%. C'est la différence entre Noam et un autiste "standard" (je veux dire parmi les critères "à remplir" pour être autiste, celui-là Noam ne le remplit pas. Je ne sais pas si
c'est très clair ce que je dis mais pas facile à formuler, surtout ces temps-ci :) )


J'ai lu pour la bouillote, ici et sur le blog de Tam :) C'est cool :) Biz

ViVi 11/12/2012 20:56


Saches que j'ai lu tes deux textes sur le site les mamans testent et je les ai trouvé magnifiques et bien entendu je pleurais devant mon écran d'ordi! tu es si touchante aurélie, je crois que tu
ne sais pas à quel point! ni à quel point j'aime le genre de "p'tite" nana, "p'tite" femme que tu es, si forte à l'extérieur, et tellement tendre à l'intérieur! tu es tout un monde à découvrir
rien qu'à toi, alors imagines tes enfants!!!!!! lol je vous aime! bisous!vivi