Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Texte libre

http://images3.photomania.com/3436206/1/rad98948.jpg


Bienvenue sur mon blog !

ceci n'est pas une présentation. 

Articles Récents

Blog-Mouton

4 février 2007 7 04 /02 /février /2007 20:01
DANS LA SERIE : COMMENT FAIRE DES REVES POURRIS ET SE REVEILLER EN RIGOLANT !!

Le rêve des poulpes exploseurs.

Dans ce rêve, je commence tout d'abord par attaquer un hangar avec une équipe de bras cassés, on veut voler quelque chose, je ne sais pas vraiment quoi, mais apparemment, on est les rois des plans foireux, et on se fait souvent passer devant, par des bandes de truands aussi bras cassés que nous. On est là, cachés dans un coin, à se dire "ce coup ci, on les laisse pas passer devant nous, ca peut pas rater !!". Là, y'a une espéce de vue globale du site, et jme rends compte que y'a toutes les autres bandes de méchants, une equipe de blacks, une équipes de chinois, et une équipe de mexicains. Tous en train de penser la même chose. On s'aperçoit qu'on a (encore) été devancés, on va pour se barrer discrétement, et on se fait, bien entendu, repérer. Dans le rêve, aucune angoisse, limite on est pété de rire, on s'enfuit en courant et tout. Finalement, on arrive dans un quartier HLM, mais genre super joyeux, le ciel est super bleu, les immeubles sont jaunes, et les poulpes...QUOI ? DES POULPES? Oui. Des poulpes. Y'a au moins 3 énormes poulpes noirs et roses, de 3m de haut, réfugiés dans des halls d'entrée d'immeuble, et qui gonflent, qui gonflent, qui gonflent...ILS VONT EXPLOSER !! Vu que jsuis dans un rêve, j'essaie de m'envoler au dessus des toits, dans l'optique d'observer ça de loin, (parceque même dans un rêve, des poulpes de 3m de haut, noirs et roses, ca vaut le coup d'oeil vous trouvez pas?), je prends trop d'élan, je suis au dessus des nuages, alors j'essaie de viser le toit de l'immeuble jaune, version parachute. J'y parviens, plus mal que bien, et là, je me suis réveillée, le sourire aux lèvres, en pensant "mon dieu, qu'est ce que tu peux être con toi alors !".

(Evidemment, je vous offre en prime le petit dessin sous paint, et ce coup ci, je vous JURE, les poulpes étaient exactement comme ça. D'ailleurs, je dis des poulpes, mais ca ressemble quand même vachement plus à des pieuvres de manga. Mais dans mon rêve, j'avais décidé que c'était des poulpes. Alors je me contredis pas moi même, parceque c'est mal....)




Donc, voici le dessin du Poulpe exploseur.
Repost 0
2 février 2007 5 02 /02 /février /2007 16:56
LES REVES QU'ILS M'ONT FAIT PEUR BOUH PAS BEAU BEUUUUARG !!


Suite au dernier article de Neko, retraçant sa peur infinie du personnage (certes, flippant, mais surtout sale finalement) de Sadako. Je me suis surprise à tenter de me rapeller les choses qui avaient déclenché le plus de terreurs nocturnes en moi. Et finalement, la liste est assez marrante....


A 12 ans, je vois le film "CA" chez une amie. Ce film retrace l'histoire de jeunes adolescents aux prises avec un clown dégénéré, aux dents longues, et assassin. Ce monstre issu de leur imagination d'enfant les entraine dans les tréfonds de leurs horreurs. A l'époque, c'est ce que j'avais ressenti. Déjà, ca a entraîné ma haine viscérale des clowns (ces saloperies qui te regardent avec un sourire peint, je trouve ca vicieux), et en plus, pendant 2 bonnes semaines, j'ai pas pu dormir, et je flippais tant que j'ai eu droit à des hallucinations de malades (genre le clown au bord de mon lit, prés à me tuer, et moi qui osait même pas sortir la main de sous ma couette pour allumer la lampe, pourtant située à 10cms de moi).... Depuis, on a revu ce film (du moins en partie) avec Olive, et j'ai vachement démystifié. Le clown, il ressemble à rien, les effets spéciaux sont pourraves, son rire bidon, le jeu d'acteur pire que tout. Mais bon, il n'empêche, j'avais eu super peur.

Autre terreur nocturne mémorable. Je me réveille pas mal angoissée une nuit, aprés un cauchemard dont je ne me souviens plus. Sur le coup, j'arrive à allumer ma lumière, me lever, prendre une bédé la plus tarte possible (Boule et Bill quand même ! J'avais même pas pris "Le Marsupilami" en me disant que même ça, c'était trop dur). Je me mets à lire, tranquillement, les muscles se détendent, je commence à me sentir mieux. Je me surprends alors à avoir une réaction bizarre, je léve les yeux, et je fixe 3 poupées en porcelaine qui étaient posées sur mon armoire à l'époque. 2 bonnes minutes bloquée, je regarde....Pis d'un coup, montée de peur !! J'AI VU LES POUPEES BOUGER LA TETE !! Toutes les trois !! Evidemment, je lâche un hurlement primaire qui réveille toute la maison, et mes parents me retrouvent à 4h du matin, debout sur une chaise, en train de jeter les poupées par terre, et en leur disant "CA, CA DEGAGE DE MA CHAMBRE !! PLUS JAMAIS DE POUPEE ICI !!". Pour ça, je remercie encore aujourd'hui mes adorables de chéries de petites soeurs, et mes compréhensifs de parents (assez inquiets pour m'avoir proposé un psy à l'époque), qui ont viré dés le lendemain toutes les poupées en porcelaine de toutes les chambres, les petites soeurs l'ayant fait de bon coeur, en comprenant ma crainte. On a tout donné à la voisine du dessous qui en fesait collection. De ce jour, la voisine qui était mon ancienne nourrice ne m'a plus jamais vue dans son salon (c'est là qu'elle réunissait sa collection)... J'étais pas nette comme gamine, je sais.

Mais à la limite, tout ça, ca pourrait encore s'excuser si aujourd'hui encore, je n'étais pas une des spécialistes reconnues des rêves chelous...J'enchaine les rêves les plus bizarres qui soient, et ce depuis toujours, sans pouvoir expliquer à chaque fois d'ou ça vient, et pourquoi j'en rêve....

Il y a eu (pour exemple) :
L'attaque de ma famille, dans une maison que je ne connaissais pas, par une saloperie de Zombie-petite fille blonde-avec des mains de vieille-sortie d'un cheval mort sur une bataille entre asiatiques. Oui, je sais, ca fait beaucoup déjà, mais en plus, pour protéger ma petite petite soeur, dans le rêve, j'essaie d'attaquer la zombie avec un calendrier des PTT, je la rate, dans mon rêve je dis "et meeerde" pis jme réveille. Ce jour là, j'ai demandé à Olive de m'accompagner aux toilettes -_-

J'ai également rêvé que j'étais attaquée par un samourai, ou bien encore que j'étais dans un jeu vidéo, ou le méchant était celui du film "Le silence des agneaux", et il attaquait un gars allongé sur un fauteuil de dentistes, au milieu d'un hangar.

Je me suis perdue dans les rues de Tours, je pleurais ma mère, et le gars qui était dans un autre rêve sur le fauteuil de dentiste venait à mon secours...

Le plus récent : j'ai fait accoucher une parfaite inconnue de 5 ou 6 bébés prématurés qui me tenaient dans les mains (c'est dire leur taille), et je voulais les cacher dans un papier parceque quelqu'un était à nos trousses... Et cette nuit, alors que je m'endormais, j'ai entendu des bruits de ouf dans le salon, j'ai réveillé Olive (oui j'ai honte), qui a été voir. Les trois chats étaient paisiblement endormis sur les canapés, et le rat fesait son taré dans le bureau. Mais je reste persuadée que NON, c'était pas le rat, parceque je connais le bruit qu'il fait quand il s'agace, et y'avait pas le bruit de métal typique de sa cage...Résultat, on a pas vraiment le fin mot de l'histoire, et j'ai encore flippé pour rien, jsuis sûre. De toute manière, il est de notorieté publique que je suis pas une fille trés nette, et ce serait pas la première fois que j'entends des voix hein ?? (Mon papa m'a d'ailleurs aimablement fait remarquer que j'avais certains symptômes typiques d'une skyzophrénie, et que ce genre de pathologie se déclarait trés souvent entre 18 et 25 ans. Chouette, j'en ai 24....Merci 'pa !)

Pour rire un peu, j'ai fait des dessins sous paint (oui, encore, non, je ne me lasse pas), à l'époque ou j'avais fait certains rêves.










Repost 0
31 janvier 2007 3 31 /01 /janvier /2007 18:37
LES BLAGUES CARAMBAR !



Elles nous ont fait l'été, elles nous fesaient rire (surtout sous l'effet des trucs qui font rire de rien, et de l'alcool), et elles ne méritaient pas qu'on s'y attarde.... Et pourtant...

Voila une petite selection de notre fournisseur officiel d'humour naze avec Leya : CARAMBAR!


Qu'est ce qui est pire ?
Sucer de la laine ou macher un caillou ??

Pourquoi les spaguettis ne poussent pas dans les champs ?
BAH ! Parceque ca pourrait empêcher les glaces au chocolat de germer !!

Qu'est ce qu'un point rouge qui vole dans le ciel ??
Une mouche qui saigne du nez.




Et le pire de tout, c'est qu'avec ces trois là, on a tenu quasiment un mois....(plus une autre blague que je peux pas raconter ici, mais que Leya connait trés bien, c'est l'histoire de trois nains, tout ça...Un truc horrible, si vous voulez la connaitre, apellez la, sinon, on vous la donnera quand même de toute façon, personne n'en réchappera !! GNIARK GNIAGK GNIARK!!)






Jsuis désolée........

Repost 0
29 janvier 2007 1 29 /01 /janvier /2007 18:11
Alors, ouais, le titre peut faire peur, mais finalement, NON, pas peur, z'inquietez pas, ce n'est que moi, et certes, j'ai eu une journée pourrie, les mômes en furie, la prof qui savait plus quoi faire, et qui parle de démissionner, les collègues aux yeux creusés, les chefs barrés à droite à gauche et donc démissionnaires...

Je pense que ce résumé vous fait comprendre le genre de journée que je peux vivre dans mon travail : celui d'une surveillante en classe relais.

Une Classe Relais c'est quoi ? Bah en gros, tu regroupes les pires gamins de la région, quand les collèges t'appellent au secours, t'en prends entre 5 et 10 pour une session qui oscille entre 5 et 9 semaines, et t'essaie qu'ils s'entretuent pas, et même qu'ils bossent un ptit peu quand t'y arrive (autant dire, pas souvent.) Les journées, c'est du fight, de la discussion puérile "NON Pierre ! Tu vas pas taper Yoann ! NON RODRIGUE TU VAS PAS JOUER AU PING PONG, CEST PAS LE MOMENT, VOUS AVEZ HISTOIRE LA !! NON LENNY ON JETTE PAS LES CHAISES DANS LA SALLE DE COURS", ce à quoi ils répondent en général soi (au choix) :

-Le bon vieux rire gras de l'adolescent qui te regarde d'un air débile en se foutant ouvertement de ta gueule.
-La confrontation pseudo-physique quand tu veux l'empêcher de sortir de la classe (du haut de mes 1m47) et qu'il te sort "Et tu vas faire quoi là ? Me taper?" "Nan, jvais apeller tes parents, et si ils sont pas là, les flics, et tu géreras ça tout seul" (tu rajoutes le CONNARD pensé trés fort dans ta tête).
-La colère, l'explosion du môme sorti de cours qui commence d'abord par taper partout, et qui se calme en chialant une fois sur deux.

Jvous résume vraiment en gros, des fois on se marre quand même, on joue au foot, on monte à cheval, on fait de l'escalade, des fois ils te racontent leur vie, et t'as envie de chialer. Jcrois que c'est le genre de môme qu'on aime autant qu'on déteste, le genre de taff ou soi tu craques au bout de 2 mois, soi tu résistes, et tu te dis que t'es ptête faite pour ça.....

Alors du coup, en voiture, tu penses à des trucs cools, des bons moments, histoire de décompresser en écoutant du hard rock à fond dans les oreilles (parceque quand même, t'as un peu la rage), et aujourd'hui c'était : les bons vieux week end à Vaon les Trois moutiers, soleil, piscine, les rires, les blagues nazes, les vacances quoi !!

Voici donc ce à quoi je pensais en rentrant en voiture aprés une journée de travail un peu rude !



En numéro un : Le plongeon dit "de la baleine" d'Olive. Vu, testé et approuvé dans de grands éclats de rire. (Leya en fond, qui se marre et dit que c'est n'importe quoi. Elle a raison.)





En numéro 2 : Un genre de saut à 2 balles, by Leya et Olive, aussi peu doués l'un que l'autre. Remarquez le jet d'eau qui monte à facile 50 cms !! Les oufs !






En numéro 3 : Mon propre plongeon, avec la question qui tue "il était bien?" (des fois que jsois observée par des dizaines de personnes en furie et un jury !)








En numéro 4 : LA blague pourrie qui nous a tenu l'été avec Leya, et qui restera dans les mémoires comme étant la blague la plus pourrie que Carambar ai jamais éditée, ainsi qu'une blague d'Olive dont je vous laisse deviner la réponse (saleté de vidéo, j'avais plus de place !)

En numéro 5 : La chorégraphie version Juillet 2006, remarquez l'excellent timing de nos plongeurs du dimanche!





Et voilà !! J'espère que vous aussi vous vous marrerez en voyant nos ptits délires, parceque nous, c'est clair, on se sera bien fendu la gueule !!
Repost 0
28 janvier 2007 7 28 /01 /janvier /2007 16:50
Parceque j'ai lu aujourd'hui de quoi m'interroger sur ma propre vie, parceque parfois ton inconscient te rapelle à l'ordre en intervenant dans tes cauchemards, parceque des gens que j'aime souffrent, et que depuis toute petite je trouve ça dur et injuste, aujourd'hui, je ne ferais pas d'article amusant, léger (ou pas), je ne ferais pas rire non plus.

Dimanche de janvier, ciel gris, air froid.

Je me souviens de mon enfance, des mauvais moments, mais aussi des bons, des crises de fou rire avec mes petites soeurs que j'aime tant, le rire hallucinant de mon père, les yeux parfois pétillants de ma mère lorsqu'elle arrivait à mettre de côté sa colère, les vacances dans des campings 2 étoiles, couchés à 3 dans des canadiennes deux places, les journées entières sur la plage, les longs moments à regarder mes parents faire du windsurf, ma petite petite soeur toute mimi, bronzée comme une brésilienne, qui courait aprés les vagues, moitié riant, moitié criant de peur, l'autre cachée sous son petit chapeau pour la protéger du soleil brûlant, sa peau ambrée contrastant avec la blondeur de sa magnifique tignasse....Allongée sur la serviette de plage, un livre dans les mains, détendue comme jamais, profitant de chaque instant, aimant le plus fort que je pouvais ma ptite famille un peu folle, la techno pendant les 5h de trajets vers le soleil, les 3 planches sur le toit de la ptite Fiat, la photo que prenait mon père avant qu'on parte, parceque personne nous croyait jamais quand on disait qu'on arrivait à partir à 5, dans une si petite voiture, avec 2 canadiennes, les planches, tous les bagages pour 3 semaines, les duvets et tout et tout....

Je me souviens les cinémas avec les potes, la tournée des films pourris et cultes, les salles où on foutait un boxon pas possible à pas pouvoir s'arrêter de se marrer, les journées à se faire des blinds tests sur la musique culte de notre enfance, passant par Dorothé, virant sur Carlos et les musclés, les musiques de dessin animés, les séries qu'on avait jamais regardé mais dont on connaissait tous les mélodies...Plusieurs heures comme ça, ou on avait besoin de rien d'autre que nous même pour être heureux et de bonne humeur....

Tout ça me raméne à l'état actuel, je me demande ou c'est passé toute cette joie, ces moments ou on avait pas grand chose, mais que ça nous suffisait pour se fendre la gueule....

Tout ça c'est pas si loin, et je me dis que la seule chose qui ai vraiment changé finalement, c'est moi même, et que malgré tout, je vis encore de supers moments, que ca ne tient qu'à moi de renouer avec tout ça, de ressortir la personne qui fesait 20h/jour des blagues pourries, celle qui avait de l'énergie à revendre, qui participait aux soirées, sans se contenter de regarder, tout ça, c'est encore là, alors je l'annonce, je préviens, j'abandonne pas, je n'ai pas oublié, je sais qui j'ai été, et qui je souhaite devenir et rester, j'arrive, j'attaque, préparez vous, ceux qui m'ont connue, et ceux qui apprennent à le faire, je panse mes blessures, je termine ma convalescence, et je déboule dans vos vies comme ce que je suis....



Repost 0
21 janvier 2007 7 21 /01 /janvier /2007 19:41
Il était une fois un mec, gentil, mignon, doux comme tout, muni d'une paire d'yeux bleux à rendre jaloux un ange, et d'une paire de fesses rendant jaloux les non-footeux.
Ce mec, donc, craquant comme tout, avait cependant un passé noir et trouble, un passé de cruauté et de violence....Il avait rencontré une petite louloute, une chérie, avec qui il a emmenagé dans une ptite maison à la campagne, une ptite nana dont il était trés amoureux. Cependant, elle avait également dans sa vie 2 terreurs poilues, munies d'oreilles pointues, et d'un estomac souvent exigeant. Vous avez bien deviné (ou pas) : il s'agissait de 2 chats.
Il lui raconta son histoire un soir, alors qu'ils se prélassaient tranquillement dans leur canapé à regarder des merdes à la télé (ou pas).

Tout avait commencé alors qu'il était tout petit. Il avait alors un frangin et une frangine, qu'il aimait beaucoup. Et la maison était alors dotée d'un autre pensionnaire, un chat. Jusque là, rien de bien méchant. Seulement, un jour, alors que le papa était dehors avec le minusculte ptit frangin, le chat, pris d'une soudaine crise de folie, sauta à la gueule du minot, et lui griffa le visage. Cela rendu mon ange d'Olive fou furieux. Rancunier, celui ci décida de pourrir la vie de l'animal jusqu'à ce que mort s'ensuive. Tout était bon : l'envoyer valser à coups de pieds, lui faire peur à tout va, etc etc...Il réussit ce qu'il avait prémédité : le chat, complétement désespéré alla manger de la mort au rat, et se laissa crever tout seul comme un con.

Malgré la réussite de son projet, Olive garda pendant looooongtemps cette haine viscérale de ce qu'il nomme lui même : "sale-con-de-chat-qu'on-a-envie-de-dégnoler-tellement-t-con". 20 ans de dégout de l'animal, jusqu'au jour ou il rencontra les chats de sa louloute. Deux boules de poils, cons comme des manches, mais à peu prés aussi méchants qu'un ours en peluche. A force de les fréquenter, Olive continua en public à affirmer sa haine des abrutis de chats. Mais j'ai la preuve, en images, qu'il parle beaucoup, mais qu'en vrai, il est complétement gaga de ses bestioles.
Déjà, il a choisi de récupérer un troisième monstre dans la maison, une lulu qui pue, qui mange, qui ronronne, et qu'il a choisi tout seul comme un grand. Ils sont nourris, logés, blanchis, carressés amoureusement, et nombreuses sont les fois ou je le surprend à les câliner discretos.

Miaou

Mouahahahaha !!! Qu'il aille encore dire que les chats, c'est tous des connards !!!
Repost 0
21 janvier 2007 7 21 /01 /janvier /2007 18:56
Avant que je puisse mettre les vidéos compromettantes d'Olive bourré en soirée, je vais entamer une série d'articles sur le théme "les petites histoires du père Olive"..

La première histoire sera : les plongeons d'Olive.

N'était ne fois, Olive, relask, à Vaon les Trois Moutiers, chez la mamie de Leya.
Alors là-bas, certes, c'est un peu paumé, y'a pas beaucoup de gens de moins de 70ans, mais y'a aussi pas mal d'avantages : un grand champ avec au bout, une vieille maison abandonnée qui fait peuuuur, avec des ronces et tout et tout, qu'on pourrait se faire un pur camping frisson un soir d'été. De l'autre côté de la route, y'a un super Dolmen sous un bel arbre, que c'est chouette de grimper dessus pour regarder le plat pays. Ya aussi le bon ptit vin blanc de Serge, LE viticulteur attitré de là-bas, qui sait me faire apprécier (même à moi), les délices d'un breuvage couleur dorée, et au gout de soleil. Mais ce qui plait le plus, ce qui nous a fait y revenir moults fois cet été, c'est la piscine cachée derrière la maison de la mamie, de 5m sur 10m, avec 2m de profondeur au plus profond, et la possibilité de plonger du haut du garage (vous comprendrez en voyant la vidéo).

Mais pourquoi elle nous raconte tout ça cette c**** vous dites vous? Bah j'y arrive ! Un peu de patience!!
Nous étions en train de nous ébattre joyeusement dans l'eau, lorsque il me prit l'envie de plonger dans la piscine. A ce moment là, Olive nous avoua son terrible secret : il ne savait pas plonger.
Je savais déjà que l'eau n'était pas son élément favori, qu'il nage à peu prés aussi bien qu'un caillou, mais qu'il ne savait pas du tout plonger... Croyant qu'il exagérait un peu sur sa nullitude, je lui demandais de me montrer comment il s'y prenait. Courageusement, comme c'est pas un dégonflé mon chéri, il se met sur le bord, en position, il s'élance.....PLAF ! Oui oui ! Plaf ! pas Plouf ! Car ce qu'il venait de nous faire, c'était un plat MEMORABLE.

En riant (oui, je suis parfois cruelle), j'essayais de lui expliquer la méthode : se mettre bien en position, bien pousser sur ses jambes, viser le fond de l'eau avec tout son corps, tout ça tout ça, mais il y a définitivement une marge entre la théorie et la pratique. Comme malgré mes rires, j'avais tout de même envie de l'aider, alors j'ai du y mettre du mien :
"BON ! Mon coeur, je vais te montrer comment tu plonges, tu comprendras mieux !"
Je sors de l'eau, je me met sur le bord (je tremblais un peu, sachant le plat que j'allais faire volontairement), je me met en position, et je saute en m'arrangeant pour être bien à plat. Je réussis un magnifique plat de derrière les fagots! En pleurant de douleur, je lui demande s'il a bien suivi. OUF il avait suivi.
Suite à un entraînement intensif, et grace aux encouragement de Leya et moi même, nous sommes arrivés à un résultat. Certes, ce n'est pas parfait, mais on entend désormais "PLOUF" et plus "PLAF". Le voici en images.

Le plongeon
Vidéo envoyée par cepomoa
Repost 0
21 janvier 2007 7 21 /01 /janvier /2007 16:11


Hé ouais, ca existe les chats pas agiles. Preuve en images!


Repost 0
14 janvier 2007 7 14 /01 /janvier /2007 13:58
Comme beaucoup le savent, la maison est grande, on est dans un coin sympa, et le terrain est plutôt grand. Ceux là savent également que nous sommes dotés d'une ménagerie plutôt conséquente. Aussi, aujourd'hui en live, je vous présente chacun de ses membres !




























Donc, je vous présente (dans l'ordre d'apparition) :

La plus belle des bêtes de mon animalerie :  L'Olivier (le Sabsab pour les intimes) : Vous remarquerez son pelage soyeux, et sa musculature fort sympathique. D'un naturel agréable et joueur, il sait cependant faire preuve de crises de folies mémorables, comme le montre la photo suivante.

L'Aurélie : Animal teigneux et taquin, elle sait faire preuve d'une mauvaise humeur légendaire, et son dompteur le plus reconnu est l'Olivier.

Le Kyo : Chat placide et un peu con. Il sait faire preuve de beaucoup d'affection quand on sait reconnaitre les signes, mais quelqu'un qui ne connait pas l'animal dira simplement 'c'est fou ce qu'il à l'air crétin ton chat'. Et il aura raison.

KaÏ : Rat rebelle des cages, la caillera des campagnes, ce rat est un dur à cuire, il survit notemment à l'attaque de poux affamés et sait défoncer ses barreaux avec les dents lorsqu'il veut signifier qu'il a la dalle.

La Lulu : Alias Lucette. Dernière venue de la maison, c'est LE chat qui a su réconcilier Olivier avec la gente Féline. Merci Lulu pour ton caractère sympathique, tes gazs mémorables, et ton miaulement stressant le matin. Malgrès sa ressemblance flagrante avec les Teckels, on l'aime bien.

La Gorka : Chatte redoutable, ne recule devant rien pour receuillir la bouffe ou un bon gros calin. Elle a une attaque spéciale qui consiste à se jeter sur un membre malheureux des êtres (plus ou moins) humains de la maison, afin d'approcher un bout de peau libre, et la lécher de sa langue puante et rapeuse. Pour  ça, elle doit avoir des ancêtres moustiques (eux même fans des bout de peau libre).

Voila la ménagerie, elle est conséquente, mais permet qu'on ne s'ennuie jamais à la maison. Vous êtes donc prévenus, pour toute venue à la maison, il ne faut pas être allergique aux chats et aux pseudos-humains présents dans les lieux. Ils sont tous un peu barrés, mais incontestablement affectueux.

Vous êtes les bienvenus !
Repost 0
10 janvier 2007 3 10 /01 /janvier /2007 19:28

BON ! Déjà, je vous présente la cause de cette apendice ridicule, j'ai nommé : Mme Ornithorynque !!

Pour vous expliquer ce qui s'est passé, je vais vous raconter une petite histoire.

N'était ne fois, un castor, relask, parcequ'il n'avait une chaine hifi, une mini crasquette, et un néfrigérateur. lors ouais, il était trop heureux, sauf qu'il avait pas de meuf correcte. Faut dire que dans sa contrée, ca courrait pas les rues. Pis vla leurs femelles aussi hein? Faut les comprendre un peu !! Des vieilles rombières, complétement aigries, avec des dents de lapin MONSTRUEUSES ! Alors CERTES, c'est super pratique pour bousiller un arbre et faire des barrages, mais pour ce qui est des petits jeux coquins..si vous voyez ce que jveux dire....bah c'était pas terrible !!

Alors un jour, y'en a eu un, plus téméraire que les autres, pour aller voir dans les autres espèces, tester d'autres horizons. Il a tenté les lionnes, il a manqué de se faire bouffer, les madame éléphant, ca restait limité question sexe, les tapir, ca fesait trop homo, pis au détour d'un arbre, il rencontre un truc tout poilu, grave sexy, avec une tronche bizarre mais un je ne sais quoi qui l'attire... Elle se présente : Raimonde, Ornithorynque d'espèce, péripapéticienne de profession. Evidemment, ca lui semble pas mal comme truc, d'autant qu'elle promet de lui faire des choses qu'il n'a jamais connues, des trucs incroyables !! Alors ils vont dans un fourré, ca commence fort, il est tout chose notre monsieur castor, il se dit que c'est incroyable, jusqu'au moment ou....ou..... (j'ose à peine vous raconter), elle lui attrape la queue (NON PAS LE ZIZI BANDE DE DEGENERES ! LE TRUC QUE CERTAINS ANIMAUX ONT AU DERRIERE, ET DONT ON A LE VESTIGE NOUS MEME EN BAS DU DOS -alias le coxis-), et là, douleur insupportable, elle l'attrape dans son bec et elle serre, elle serre jusqu'a ce qu'il sente plus rien. Puis elle le regarde et lui sort "ce sera 2 noix de coco mon ptit". Lui atteré il répond "OUOI ? Vous rigolez ?? Vous avez rien fait !!" et elle répond en rigolant "nan mais moi je m'en fous, c'est tarif unique, pas d'échange ni de remboursement possible", puis elle lui montre un Ornithorynque aussi gros qu'un ourson "si t'as un probléme, tu le régles avec lui". Tout penaud, il lui file les noix de coco, pis il se casse.  Pendant quelques temps, personne sait trop ou il va, puis un 18 mars, il réapparait, un ptit peu géné, et il explique sa mésaventure. Tout le monde rigole, sauf une madame castor trés trés gentille. Plus tard, ils se marient, pis il font plein de gosses à la queue plate. A la longue, et parcequ'un castor c'est pas super fidéle, le phénomène se généralise, et maintenant, ils ont tous la queue plate.

Grace à ça, ils font des tennis, du tam-tam, et peuvent mettre des fessées facilement à leurs enfants. Mais c'est vrai, ils ont l'air super cons. On peut pas tout avoir non plus.

Voila, je l'avais promis, vous avez l'explication. Compte tenu que personne lira l'article, jsuis déjà bien sympa de l'écrire. Tsss... Bande d'ingrats incultes....

Repost 0